Le lundi 8 septembre 2003 à 10h20 du matin disparaissaient Jaclyn Linetsky et Vadim Schneider, tout deux acteurs de talent et appréciaient par tous, à seulement 17 ans.

Ce recueil réuni tous les poèmes que j'ai écrit pour eux. J'espère que cet espace leur rendra hommage et honorera leur mémoire.

A eux. Aujourd'hui, demain et pour toujours.

Si je devais résumer votre vie, ce serait sans doute avec ces mots : joie, puissance, brillance.

Rejoignez les fans et supporters...


Pour plus d'infos, sites, projets etc...

Visitez le site principal

http://lovevadimjaclyn.weebly.com/


Rejoignez nous sur:

Facebook

http://www.facebook.com/SchneiderLinetsky

Twitter

http://twitter.com/lovingjackievad

Youtube

http://www.youtube.com/user/lovevadimjaclyn


& she flies to a place where shes loved


"And she flies to a place where she's loved"
RIP...

"Our Concrete Angel !!
Yep Yep Yep !!"









7 ans et 3 mois PUTAIN !!!



I always said you were the real star, you move like a hurricane
Through the pain

You said don't forget about me, don't forget about me
Like I'd ever forget about you
How could I just change my mind?

When all the sun shines still on you
Everyone's a lie but you're so true
You're symphonic, you're the light in the moon
How could I forget you?

You said don't forget about me, don't forget about me






La mort m'a dit



Parfois la douleur est tellement forte

Que des mots ne suffisent plus


La mort m'a dit
Ce n'est pas grave si tu pleures
Le temps finit toujours par passer

La mort m'a dit
Peu importe si tu es en colère
Un jour ce sera ton tour

La mort m'a dit
C'est normal d'avoir de la peine
De toute façon je suis en chacun de vous

La mort m'a dit
Je fais parti de la vie
Et je peux être les plus beaux mots d'amour

La mort m'a dit
Tu me rejoindras aussi
Tu en seras soulagée

La mort m'a dit
Qu'importe si tu me détestes
Tu sais en toi que la vie est ainsi

La mort m'a dit
Je sais que tu me trouves injuste
Mais souvent il vaut mieux s'y résigner

La mort m'a dit
Je sais à quel point la douleur peut être forte
Mais elle vaut toutes les batailles

La mort m'a dit
Les circonstances sont parfois cruelles
Mais ne cesses pas de te battre pour autant

La mort m'a dit
N'aies pas de remords
Tu n'y peux rien

La mort m'a dit
Ne regrettes rien
Tu ne peux pas remonter le temps

La mort m'a dit
Ne te demande pas comment tu pourrais vivre avec ça
Tu verras la douleur s'apaise

La mort m'a dit
Ne te reproches pas la faute
Tu ne pouvais rien changer

La mort m'a dit
Inutile de chercher des coupables
Rien n'arrive au hasard

La mort m'a dit
Ne ressasses pas le passé
Vois plutôt de l'avant


Tu me manqueras



Aussi longtemps que je vivrais, tu me manqueras

Autant de fois que je penserai à toi, tu me manqueras
Tant que je serai hantée par tout ça, tu me manqueras
En attendant de te rejoindre, tu me manqueras
Aussi longtemps que je me dirai que ce n'est pas possible, tu me manqueras
Tant que je me demanderai si tout ça est vrai, tu me manqueras
Aussi longtemps que je verrai ton visage et ton sourire, tu me manqueras
Autant de fois où je me remémorerai ces temps passés, tu me manqueras
Aussi longtemps que je prierai pour toi, tu me manqueras
Aussi longtemps que j'entreverrai cette lumière, tu me manqueras
Tant que je n'aurai de cesse d'imaginer quelle aurait été ta vie, tu me manqueras
Autant de fois que je me repasserai tous les détails de cette journée, tu me manqueras
Aussi longtemps que je m'inquièterai pour toi, tu me manqueras
Aussi longtemps que j'entreverrai votre image, tu me manqueras
Aussi longtemps que j'entendrai cette phrase, tu me manqueras
Aussi longtemps que je t'admirerai, tu me manqueras
Aussi longtemps que je souffrirai en silence, tu me manqueras
Aussi longtemps que je percevrai ton regard, tu me manqueras
Tant que je refuserai de te laisser partir complètement, tu me manqueras
Aussi longtemps que je t'aimerai passionnément, tu me manqueras
Aussi longtemps que vous serez pour moi toute ma vie, tu me manqueras
Aussi longtemps que je chercherai à faire vivre ton souvenir, tu me manqueras
Aussi longtemps que le temps passera si vite, tu me manqueras
Aussi longtemps que toutes ces choses m'éloigneront de toi, tu me manqueras

Aussi longtemps que je t'aimerai, tu me manqueras