Le lundi 8 septembre 2003 à 10h20 du matin disparaissaient Jaclyn Linetsky et Vadim Schneider, tout deux acteurs de talent et appréciaient par tous, à seulement 17 ans.

Ce recueil réuni tous les poèmes que j'ai écrit pour eux. J'espère que cet espace leur rendra hommage et honorera leur mémoire.

A eux. Aujourd'hui, demain et pour toujours.

Si je devais résumer votre vie, ce serait sans doute avec ces mots : joie, puissance, brillance.

Rejoignez les fans et supporters...


Pour plus d'infos, sites, projets etc...

Visitez le site principal

http://lovevadimjaclyn.weebly.com/


Rejoignez nous sur:

Facebook

http://www.facebook.com/SchneiderLinetsky

Twitter

http://twitter.com/lovingjackievad

Youtube

http://www.youtube.com/user/lovevadimjaclyn


Un Prince et une Princesse



En ce monde il existait il n'y a pas si longtemps un prince et une princesse. Un prince tout à fait charmant et une princesse à la beauté foudroyante. Ce prince avait pour nom Vadim et cette princesse portait le nom de Jaclyn. Ils vivaient dans le pays du Canada et ont connu un destin hors du commun avec une fin autant imprévisible que tragique.
Ils n'ont eu que 17 courtes années devant eux pour vivre leurs rêves et être aussi heureux que possible. Auparavant, ils étaient chacun d'un enthousiasme éblouissant, avec un regard et un sourire tellement chaleureux et divins. Le prince était d'un charme irrésistible, d'un sourire lumineux à défier le soleil et d'une personnalité aussi éclatante qu'inoubliable. La princesse, quant à elle, était d'une incroyable beauté, d'un bonheur sans bornes et à toutes épreuves et d'un charisme rare et exceptionnel. Leurs yeux reflétaient la lumière et leurs regards étaient synonyme d'espoir. Une étincelle sortait naturellement de leur si grand coeur et leur voix effaçait toutes traces et de peur. Chaque mots qu'ils pouvaient prononcer devenaient rêve, espérance et joie.
Leur entourage et toutes les personnes qu'ils ont pu croiser ne pourront oublier la chaleur qu'ils propageaient partout où ils allaient et toute la douceur qu'ils inspiraient par leur seul personne. Ils faisaient parti des gens que l'on n'oublie jamais, que l'on garde au fond de son coeur éternellement. Une pensée pour eux réchauffe toujours l'âme et remet en tête tout le bonheur et l'espoir que l'esprit peut avoir besoin. Leur présence était une vraie bénédiction.
Ils étaient deux anges que le destin a retirer la vie trop tôt. Comme une erreur de la destinée, un accident auquel ils ne pouvaient échapper, une maladresse au milieu du chemin, un obstacle inattendu et inévitable. Pareil à quelque chose qui détruit tout à son seul passage et n'épargne rien, une erreur de parcours sur la route de la vie. Il n'a fallu qu'une minute pour tout briser, tout faire basculer. Deux vies gâchées en une seconde. Comment peut-on stopper un bonheur si court, enterrer tout une existence si confiante et méritante complètement dévastée.
Le chagrin depuis ne fait que s'accumuler et un torrent de larmes domine tout le reste. Ces deux êtres charmants et talentueux qui étaient un véritable cadeau du ciel que la providence a retiré prématurément. Ils ne sont plus désormais qu'un murmure dans le vent, un éclair dans la nuit, un soupir dans l'ombre, un oiseau dans l'air, un ange dans le ciel étoilé, une hirondelle dans les nuages, un vide dans l'univers, une étincelle dans le brouillard. Ils demeurent encore en nous comme une souffrance inguérissable, une flemme que l'on ne peut éteindre et ils subsistent encore dans nos coeurs et dans nos esprit comme une étoile qui ne meure jamais. Ce prince aux yeux d'ange et cette magnifique princesse au coeur pur n'étaient qu'innocence, éblouissance et merveille. Mais ces destinées pourtant prometteurs se sont transformées injustement en véritable tragédie.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire