Le lundi 8 septembre 2003 à 10h20 du matin disparaissaient Jaclyn Linetsky et Vadim Schneider, tout deux acteurs de talent et appréciaient par tous, à seulement 17 ans.

Ce recueil réuni tous les poèmes que j'ai écrit pour eux. J'espère que cet espace leur rendra hommage et honorera leur mémoire.

A eux. Aujourd'hui, demain et pour toujours.

Si je devais résumer votre vie, ce serait sans doute avec ces mots : joie, puissance, brillance.

Rejoignez les fans et supporters...


Pour plus d'infos, sites, projets etc...

Visitez le site principal

http://lovevadimjaclyn.weebly.com/


Rejoignez nous sur:

Facebook

http://www.facebook.com/SchneiderLinetsky

Twitter

http://twitter.com/lovingjackievad

Youtube

http://www.youtube.com/user/lovevadimjaclyn


j'ai beau me dire ...



j'ai beau me dire que tu es parti
et qu'il faut continuer à vivre maintenant
la peine n'en finit pas de grandir
et l'absence prend toute la place
je continu d'espérer que tu reviennes
même si je sais que c'est impossible
j'attends encore que ce jour arrive
mais hélas il ne vient pas

ton visage me revient sans cesse en mémoire
la vie paraît fade et triste
tu es loin de moi mais les souvenirs fusent
ma vie s'est terminé avec la tienne
et ne sera plus jamais la même
mon coeur est en peine depuis que tu es parti
il ne manque plus que toi à mon univers
Mais tu es déjà bien loin d'ici

c'est tellement dur parfois
qu'il m'est impossible de voir le fond
je cherche en vain un moyen de survivre
désormais j'étouffe mes sanglots et j'avance
je respire et garde la tête haute
rien ne t'efface et rien ne te ramènera
ni toi ni ton sourire
mais je m'efforce de vivre et de rire pour toi

j'emporte ton souvenir dans ma mémoire
je garde ton sourire dans mon coeur
tu est si loin mais pourtant si proche à la fois
tu sembles veiller sur nous
ne pas avoir oublié ceux qui t'aiment et te pleurent
tu es si présent et ta voix raisonne toujours
les années ne t'effacent pas
les larmes coulent encore et les coeurs ne guérissent pas

je t'ai promis de te consacrer ma vie
de te rendre tout ce que tu m'as appris
de tout faire pour préserver ton souvenir
un jour viendra où je serai enfin à tes cotés
et je sais que je n'aurai plus à m'inquiéter
car tu seras près de moi
je serai libre, soulagée
et ma peine se sera envolée

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire