Le lundi 8 septembre 2003 à 10h20 du matin disparaissaient Jaclyn Linetsky et Vadim Schneider, tout deux acteurs de talent et appréciaient par tous, à seulement 17 ans.

Ce recueil réuni tous les poèmes que j'ai écrit pour eux. J'espère que cet espace leur rendra hommage et honorera leur mémoire.

A eux. Aujourd'hui, demain et pour toujours.

Si je devais résumer votre vie, ce serait sans doute avec ces mots : joie, puissance, brillance.

Rejoignez les fans et supporters...


Pour plus d'infos, sites, projets etc...

Visitez le site principal

http://lovevadimjaclyn.weebly.com/


Rejoignez nous sur:

Facebook

http://www.facebook.com/SchneiderLinetsky

Twitter

http://twitter.com/lovingjackievad

Youtube

http://www.youtube.com/user/lovevadimjaclyn


Souvenez-vous de moi


Souvenez-vous de moi

Comme j'étais grand et charmant
Comme j'étais ambitieux et brillant
Souvenez-vous de moi
Avec mon âme d'artiste
Avec ma voix mélodieuse et parfois triste
Souvenez-vous de moi
Ma guitare à la main
Et mon sourire constant
Souvenez-vous de moi
De ma jeunesse fougueuse
Et mon amour sans bornes
Souvenez-vous de moi
Comme j'étais insouciant et heureux
Comme j'aimais la vie et ses événements joyeux
Souvenez-vous de moi
Comme je croyais en mes rêves et aux anges
Comme je partageais ma joie de vivre et mes louanges
Souvenez-vous de moi
Lorsque je chantais passionnément
Quand je profitais de chaque instants
Souvenez-vous de moi
Ce que je partageais avec vous
Ce que j'ai toujours voulu pour tous
Souvenez-vous de moi
Avec mon âme d'enfant
Et mon coeur de vaillant
Souvenez-vous de moi
Comment je voyais les choses
Et comment j'essayais de comprendre les autres
Souvenez-vous de moi
Comment j'aimais mes amis
Comment je voyais la femme de ma vie
Souvenez-vous de moi
Comment je combattais l'oubli
Et pourquoi je détestais l'ennui
Souvenez-vous de moi
Ce que je voyais de bien chez les gens
Ce qui pour moi était important
Souvenez-vous de moi
Pourquoi j'ai choisi d'être ainsi
Heureux, heureux et plein de vie

Souvenez-vous de moi
Combien je vous aimais
Combien j'aimais la vie ...


... For Vadim


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire