Le lundi 8 septembre 2003 à 10h20 du matin disparaissaient Jaclyn Linetsky et Vadim Schneider, tout deux acteurs de talent et appréciaient par tous, à seulement 17 ans.

Ce recueil réuni tous les poèmes que j'ai écrit pour eux. J'espère que cet espace leur rendra hommage et honorera leur mémoire.

A eux. Aujourd'hui, demain et pour toujours.

Si je devais résumer votre vie, ce serait sans doute avec ces mots : joie, puissance, brillance.

Rejoignez les fans et supporters...


Pour plus d'infos, sites, projets etc...

Visitez le site principal

http://lovevadimjaclyn.weebly.com/


Rejoignez nous sur:

Facebook

http://www.facebook.com/SchneiderLinetsky

Twitter

http://twitter.com/lovingjackievad

Youtube

http://www.youtube.com/user/lovevadimjaclyn


A Vous ...


Vous si frêle
Vous si éternel
Vous scintillant à la lueur du jour
Vous qui aviez un second souffle
Vous que rien n'arrêter
Vous qui aviez tout gagner
Vous n'étiez que force et pureté
Vous que rien n'assommer

A Vous ...

Vous qui viviez chaque instants
Vous qui avaient su profiter jusqu'au dernier moments
Vous qui saviez rire de tout
Vous qui souriais beaucoup
Vous adoriez la vie plus que tout
Vous qui ne contiez pas partir du tout
Vous que rien ne déranger
Vous n'aviez rien laisser vous décourager

A Vous ...

Vous tellement joyeux
Vous avez connu le bonheur d'être heureux
Vous étiez dans l'air du temps
Vous qui voyez le monde autrement
Vous que rien n'effrayer
Vous qui aviez tout à donner
Vous vouliez juste grandir
Vous qui comptiez rêver jusqu'au dernier soupir

A Vous ...

Vous qui suiviez votre propre trace
Vous qui ne craigniez pas le temps qui passe
Vous auriez voulu tout vivre
Vous auriez voulu éviter l'oubli
Vous qui étiez d'une grande humanité
Vous qui aviez su vous faire aimer
Vous qui étiez animés et adorés
Vos que tout le monde plébiscitait

A Vous ...

Vous tellement heureux
Vous le bonheur dans les yeux
Vous si chaleureux
Vous épanoui et joyeux
Vous si vivant
Vous si brillant
Vous nous manquez
Reposez en paix

A Vous ...


A la mémoire de Jaclyn et Vadim ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire