Le lundi 8 septembre 2003 à 10h20 du matin disparaissaient Jaclyn Linetsky et Vadim Schneider, tout deux acteurs de talent et appréciaient par tous, à seulement 17 ans.

Ce recueil réuni tous les poèmes que j'ai écrit pour eux. J'espère que cet espace leur rendra hommage et honorera leur mémoire.

A eux. Aujourd'hui, demain et pour toujours.

Si je devais résumer votre vie, ce serait sans doute avec ces mots : joie, puissance, brillance.

Rejoignez les fans et supporters...


Pour plus d'infos, sites, projets etc...

Visitez le site principal

http://lovevadimjaclyn.weebly.com/


Rejoignez nous sur:

Facebook

http://www.facebook.com/SchneiderLinetsky

Twitter

http://twitter.com/lovingjackievad

Youtube

http://www.youtube.com/user/lovevadimjaclyn


Le pourquoi du comment


Tout commence un certain 8 septembre 2003. Un lundi matin, très exactement. Jaclyn Linetsky et Vadim Schneider, 17 ans, étaient tout deux comédiens dans une nouvelle série jeunesse du nom de 15A (15love au canada). Ils ont passé 2 mois sur ce tournage, partageant joie, complicité et éclat de rire avec l'ensemble de l'équipe. Aimés de tous, ils apportaient joie et lumière autour d'eux. Jamais personne n'avaient dèjà rencontrés auparavant des jeunes gens aussi heureux que ne pouvaient l'être Jaclyn et Vadim. Mais ce beau jour, le destin n'a pas cru bon de les épargnés. Comme tous les jours ils ont pris la route pour rejoindre le plateau. Comme tous les jours, frais et jovials, ils s'apprêtaient a entamer une nouvelle journée de travail en compagnie de leurs inséparables compagnons. Innocemment ils ont pris la route, se sont laisser guidés par leur chemin, mais n'ont pas vu le danger arriver. En quelque seconde leurs si courtes et heureuse vies ont étés brisés. Leur brillant grand sourire et leurs âmes ont quittés ce monde. Mais ils ont laissés tellement de merveilleux souvenirs, de si tendres et joyeux moments, qu'il est impossible de les oublier. On ne peut que pleurer de les avoir perdus, mais on sourit également en pensant à leurs grand bonheurs qu'ils partageaient naturellement.Même si il est difficile parfois de continuer son chemin normalement, on reprend petit à petit espoir et courage en gardant en mémoire ces si chaleureux et si lumineux visages.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire